QUOTAS SEXUES, "PARITE"

.

Les hoministes sont contre les lois discriminatoires dites de "parité", contre les quotas sexués, contre les mesures coercitives en matière de promotion professionnelle, ou politique (dans ce dernier domaine, il y a déjà bien assez d’éléments qui perturbent la démocratie - argent, lobbies : : inutile d’en rajouter).

Par contre, ils sont pour la mixité, bien sûr, et pour l’équilibre : ils verraient volontiers des proportions de femmes plus importantes dans les assemblées... à condition que celles-ci soient librement choisies par les électeurs-trices. Ils sont même pour l’équilibre dans d’autres services : enfance, éducation, santé, justice (là justement où les paritaristes ne sont pas choqués par la minorisation des hommes : allez comprendre...). Mais cet équilibre, ils le recherchent dans l’intérêt des usagers de ces services : les jeunes doivent être éduqués par des personnes des deux sexes, hommes et femmes doivent être soignés ou jugés dans des conditions ou sera respectée leur sensibilité de genre. 

L’instauration de quotas sexués est insultante à la fois pour les hommes et pour les femmes. Elle repose sur l’idée d’un bloc masculin solidaire, transcendant les partis, qui agirait en sous-main pour empêcher les femmes d’accéder aux responsabilités. Sur celle aussi que, confrontées à ce bloc, les femmes ne trouveraient pas la force de faire leur place. Et enfin sur celle que les électeurs-trices se détermineraient en fonction du sexe des candidat-e-s, et non de leurs idées et de leur compétence. Les quotas sexués sont clairement d’inspiration bisexiste.

A LIRE : AG de GDF SUEZ SA du 28 avril 2015, qui a élu le premier conseil d’administration où la proportion d’hommes passe sous la barre légale des 40% http://www.zonebourse.com/GDF-SUEZ-4995/actualite/GDF-SUEZ-Assemblee-Generale-de-GDF-SUEZ-SA-du-28-avril-2015-20272036/



Triple impair sur la parité. Marcela Iacub. Libération, 8 juin 12


Parité blues. Libération, 7 mars 2008


Non à la parité, oui à l’égalité. Dossier de L’Express, 11 février 1999


RECENSION : citations d’auteurs contre les quotas sexués (màj régulières)




Menu

Menu :